CHANSONS ET TEXTES


CLIP MUSICAL J'AVAIS DIT_MATHILDE M from MOSNIER Mathilde on Vimeo.






Textes de chansons (exemples) :


"La fille qui s'envole"



Je suis la fille qui s'envole

Comme un oiseau de Magritte

Le jour dans ma nuit en transit

Je suis la fille qui s'envole

 

Partir vers l'inconnu,

Avoir ce courage

Quel que soit notre âge,

Ne pas qu'avoir voulu.

Mettre son répondeur

Sur mode absent. Retour

Peut-être si l'amour

Nous rappelle au coeur.

 

Partir vers l'inconnu

Provoquer la rupture

Pour pas que soit trop dur

D'oublier c'qu'on a vécu.

Changer son horizon

Apprendre une autre vie

Même s'il y fait nuit

Fermer ses illusions.

 

Je suis la fille qui s'envole

Comme un oiseau de Magritte

Le jour dans ma nuit en transit

Je suis la fille qui s'envole

 

Partir sans retarder

Sans écouter sa peur

Laisser là tous ses pleurs.

Oser s'abondonner

A l'inconnu qui nous

Attire, se sentir

Sage en étant fou,

Souriant bien qu'à bout.

 

Partir vers l'inconnu

Ne plus se complaire

Dans les défaites d'hier

Ne pas qu'avoir voulu.

Ne plus rien regretter

A l'inconnu qui nous

Attire, se dire

Partir pour revivre.

 

Je suis la fille qui s'envole

Comme un oiseau de Magritte

Le jour dans ma nuit en transit

Je suis la fille qui s'envole

 

 


"La Première Place"

 

Si tu me laisses la première place

Je serai où tu voudras

A chaque claquement d'tes doigts

A chaque endroit où tu passes.

 

Si tu me laisses ta préférence

J'oublierai pour toi qui je suis

Tu seras lui à qui j'écris

Je t'inventerai un monde de romance...

 

Pas besoin de plus d'espace

Juste la première place

Pas besoin de plus d'espace

Juste la première place


Si tu me laisses la première place

J'irai au-delà de tes murmures

Mettre des désirs en parures

Et implorer que rien ne s'efface...

 

Si tu me laisses ta préférence

Je serai toi, l'ombre de tes pas

Mon souffle, mes pensées vers toi

Et qu'jamais ne finisse cette danse...

 

Pas besoin de plus d'espace

Juste la première place

Pas besoin de plus d'espace

Juste la première place

 

...

Mais si tu ne peux pas autant donner

Si je me trompe ou j'suis trompée

Je m'en irai au pays des désolés

Des pauvres fous qui ont trop rêvé.

 

 

 

"Le dé des couleurs"

 

Lorsqu'on jette le dé des couleurs

A ses jours soleil, ses soirs d'orage

Il nous raconte tout d'ses humeurs

Et nous révèle tous ses visages :

 

Côté mauve, elle est distraite

Elle est rêveuse, elle est inquiète

Elle s'interroge sur le bonheur

Et sa fragilité de chaqu'heure...

Côté rouge, elle est passion

Femme de feu, femme d'action

Femme de terre, femme colère

Qui devant tous sait être fière...

 

Lorsqu'on jette le dé des couleurs

A ses jours soleil, ses soirs d'orage

Il nous raconte tout d'ses humeurs

Et nous révèle tous ses visages :

 

Côté bleu, elle est amoureuse

Un peu triste, un peu anxieuse

Elle se réfugie près d'la mer

Pour oublier les chagrins d'hier...

Côté vert, elle est curieuse

Et se veut même aventureuse

S'imagine jungles et forêts

Qu'elle s'rait la première à explorer...

 

Lorsqu'on jette le dé des couleurs

A ses jours soleils, ses soirs d'orage

Il nous raconte tout d'ses humeurs

Et nous révèle tous ses visages :

 

Côté noir, c'est un trait d'crayon

Qu'elle aime pour faire élégant

C'est aussi sa larme fragile,

Trop émotive, un peu facile

Côté blanc, c'est son secret

C qu'elle ne veut pas dévoiler

Tous ses rêves et ses images

Qu'elle cache sous un nuage...

 

Tous ses rêves et ses images

Qu'elle cache et c'est dommage...